La bande magnétique

Selon Eric Berne, père de l’Analyse Transactionnelle :

« Le cerveau fonctionne comme une bande magnétique sur
laquelle seraient enregistrées toutes les expériences vécues en
séries successives. »

Principle of group treatment, New York, Oxford University
Press, 1966.

On reconnaît là une belle métaphore du cerveau avec ce qui semble être, à l’époque, le support le plus moderne pour enregistrer des informations. En approche narrative, on dit que la myriade d’expériences
 que vit la personne constitue un inconscient narratif à partir du moment où ces expériences n’ont pas encore été histoirisées. Lorsque nous posons des questions, l’auteur peut histoiriser certaines de ses expériences et construire de nouvelles histoires alternatives potentiellement préférées, c’est par exemple ce que le coach fait lorsqu’il travaille sur les « moments d’exception ».



Catégories :Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :