L’absence implicite

Papa, tu es parti le 17 septembre 2015, il y a 1 an 5 mois et 14 jours,
J’ai reçu ce matin même une « notification » de ton juge des tutelles,
Il m’a transmis un extrait des « minutes » du tribunal d’instance,
Tu as cessé de « paraître » au lieu de ton domicile sans donner de nouvelles,
En raison de « l’urgence », il a statué en constatant ta « présomption d’absence »,
Tu es donc « présumé vivant » car  considéré comme « présent juridiquement »,
Une « publicité » va être faite par mention en marge de ton acte de naissance,
Dans 10 ans, je demanderai à ce qu’on rende un jugement de « déclaration d’absence »,
Tu seras probablement « présumé mort » par « indisponibilité de ton corps »,
Cette fois, ce ne sera pas à cause d’Alzheimer, ce sera à cause des probabilités,
Ce sera l’équivalent d’un acte de décès, tu mourras donc une 2ème fois à l’âge de 85 ans.



Catégories :Blog, Deuil

Tags:

2 réponses

  1. Force et dignité, frère. Avec toi par le cœur et l’indignation.

  2. Courage à vous ! Ton père est désormais associé pour moi aux mentions de l’absence implicite… il continuera à s’y présenter. Je pense à vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :