Prison box

18 novembre 2017 § Poster un commentaire

(9h50) J’attends le détenu dans un parloir de deux mètres carrés.
Impuissant, je dessine le plan de cette pièce en forme de couloir.
Je sursaute aux aboiements des talkies en mouvement.
J’entends des rires d’enfants dans toutes les langues.
Les échos et les éclats traversent le reflet des vitres.
Les murmures parviennent à glisser entre des cloisons sans vie.

(10h25) Ca y est, il entre dans la boîte à humains en boitant.
Moi visiteur intermittent, lui détenu à plein temps.
Assis à côté d’une table inutile dans cet espace qui mutile.
Nous échangeons nos premiers regards à moitié gênés.
Les mots apparaissent naturellement.
Les murs disparaissent temporairement.

(11h20) Le règlement nous interrompt avec un surveillant tatillon.
La pièce reprend d’un coup sa taille et rétrécit toute dignité sans sursis.
Je serre une main qui disparaît sans se retourner.
La promesse de se revoir devient futile dans ce lieu de fiction.

ANVP, tour-opérateur de la prison ?

8 octobre 2017 § Poster un commentaire

L’Association Nationale des Visiteurs de Prison (ANVP) reçoit de temps en temps des demandes de tours-opérateurs étrangers pour organiser la visite de prisons françaises. Et bien non, nous ne visitons pas les lieux, nous visitons les personnes détenues, dans les parloirs, comme pour les avocats, les familles, …

Vous avez peut-être eu l’occasion de visiter la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Bordeaux et l’ancienne prison municipale de la rue Boulan à Bordeaux lors des Journées du Patrimoine, mais il reste rare d’avoir l’occasion de visiter une prison en activité.

Par contre, vous pourrez trouver le rapport de visite de la Maison d’Arrêt de Gradignan (2009) par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté sur cette page :
http://www.cglpl.fr/2010/rapport-de-visite-de-la-maison-darret-de-gradignan/

On recrute à la section Bordeaux de l’ANVP

1 octobre 2017 § Poster un commentaire

Il n’existe qu’une seule association nationale de visiteurs de prison, l’ANVP.

Son objet, depuis l’origine (1931), est d’aider moralement et matériellement les personnes incarcérées et leur famille pendant la période de détention, favorisant ainsi les personnes détenues à réussir leur réinsertion lors de leur libération.

En intervenant derrière les murs, le visiteur apporte une parole extérieure, celle de « la vie normale ». A l’inverse, il peut aussi sensibiliser l’opinion aux problématiques carcérales.

Les qualités requises pour être visiteur :

– Être convaincu qu’une personne n’est pas réductible à son acte.
– Savoir s’effacer et maîtriser ses émotions.
– Être sensibilisé aux conditions dans lesquelles se déroule la détention.
– S’engager dans la durée.
– Avoir le sens de l’écoute.
– Avoir plus de 21 ans et moins de 75 ans.
– Disposer d’au moins une demi-journée par semaine.
– Avoir un casier judiciaire vierge, ce qui permettra d’avoir un agrément délivré par l’Administration Pénitentiaire.

Le visiteur est formée à l’écoute et à l’accompagnement de la personne détenue.

Si vous êtes intéressé.e, contactez le responsable ANVP de la section Bordeaux à l’adresse suivante : anvp.sectionbordeaux@anvp.org

À tout le monde, la dignité.

Vies parallèles

25 septembre 2017 § Poster un commentaire

Lu sur le mur d’un parloir :

Combien… Combien de mots couleront entre ces murs avant qu’ils débordent et ainsi puissent passer au-delà des idées reçues. Un peu de vie… un peu plus. David S.

Parloir fantôme

5 septembre 2017 § 1 commentaire

C’est l’expression que j’ai entendue ce matin à la prison où je me rends en tant que visiteur de prison. J’attendais mon détenu depuis 1/2 heure, tranquillement assis sur un banc, pas loin d’un groupe de jeunes et moins jeunes, et tout d’un coup j’entends ces bribes de paroles : « Les parloirs fantômes… il y a qui pour toi ? y a personne, personne ». Petite recherche sur Internet et je tombe sur « Parloir Fantôme », une chanson de Rim’K, quelques extraits :

Mais c’est chelou ça fait trois mois qu’j’ai pas d’courrier
J’bouffe que d’la purée, cantinée par un gars vrai

Au parloir même les fantômes se sont barrés

Y a qui pour toi ? Y a personne et toi ? Y a personne
Hasoul, victimes d un parloir fantôme

On t’oublie vite, dès la mise en examen
Dehors t’as pleins d’potes, un peu d’salopes
Mais t’as des potes en fait c’est des salopes
Au bout du compte, t’as plus de salopes que d’potes
Réveillé par les cris d’un parloir sauvage
Le vide d’un parloir fantôme, la fuite de l’entourage
c’est toi et ta merde…

A tout le monde, la dignité.

Cap Associations : cartes postales

28 septembre 2016 § 1 commentaire

On y était toute la journée !

Le CLIP sera présent à CAP associations 2016 à Bordeaux

17 septembre 2016 § Poster un commentaire

Cap associations, c’est le grand carrefour annuel des associations et du bénévolat qui permet à tout un chacun d’aller à la rencontre d’associations bordelaises issues de tous les domaines : solidarité, sports, danse, bien-être, jeunesse, loisirs, culture, environnement et développement durable, santé…

L’événement 2016 se tiendra le dimanche 25 septembre de 11h à 18h au Hangar 14 – Quai des Chartrons – 33000 Bordeaux.

J’aurai l’honneur d’y représenter le Club Informatique Pénitentiaire avec Jacques, un collègue bénévole. N’hésitez pas à venir nous voir 🙂

 

Où suis-je ?

Catégorie Prison sur Coaching Alternatif.