Sans domicile fixe ou prison domicile fixe ?

28 avril 2018 § Poster un commentaire

Cela fait huit mois que je suis en prison,
Et je ne me fais aucun ami,
Sinon j’y reviendrai toute ma vie,
Comme un abonnement.

Je serai connu dehors,
Je deviendrai un contact,
A qui on demandera de revenir,
Pour apporter des choses.

On m’appellera,
Pour lancer des choses par-dessus le mur,
Etre Sans Domicile Fixe,
Ou Prison Domicile Fixe ?

J’ai passé mon premier Noël en prison,
Je n’ai que 19 ans,
Je sais que j’ai une vie,
Je garde toujours le sourire.

France : le nombre de détenus dans les prisons bat un nouveau record

27 avril 2018 § Poster un commentaire

Nouveau record pour les prisons françaises.

Le nombre de détenus au 1er avril a atteint 70 367 personnes incarcérées, parmi lesquelles figurent près de 21 000 personnes en attente de jugement, a annoncé jeudi 19 avril la Direction de l’administration pénitentiaire (DAP).

« Quand on enferme plus, on enferme plus pour des infractions moindres, et par conséquent on enferme ceux pour lesquels le choc de l’incarcération est le plus fort. » – Didier Fassin

Sources : Le Monde et Prison Insider

Choco métallique

13 décembre 2017 § 1 commentaire

En cette fin d’année , c’est l’occasion de préparer les colis de Noël pour les détenus. Un colis ne doit pas excéder plus de 5 kg, 50 cm de largeur et 35 cm de hauteur, ne doit évidemment pas être dans un emballage cadeau, et surtout ne pas contenir d’objets métalliques, sinon le détecteur de métaux va râler. Ainsi ne seront pas admis les chocolats de la marque « Les Pyrénéens » emballés dans un fin papier aluminium, il n’est pas question que le surveillant les ouvre un par un pour les contrôler. On leur préférera donc les chocolats de la marque « Côte d’Or » emballés dans un papier carton…

Prison box

18 novembre 2017 § Poster un commentaire

(9h50) J’attends le détenu dans un parloir de deux mètres carrés.
Impuissant, je dessine le plan de cette pièce en forme de couloir.
Je sursaute aux aboiements des talkies en mouvement.
J’entends des rires d’enfants dans toutes les langues.
Les échos et les éclats traversent le reflet des vitres.
Les murmures parviennent à glisser entre des cloisons sans vie.

(10h25) Ca y est, il entre dans la boîte à humains en boitant.
Moi visiteur intermittent, lui détenu à plein temps.
Assis à côté d’une table inutile dans cet espace qui mutile.
Nous échangeons nos premiers regards à moitié gênés.
Les mots apparaissent naturellement.
Les murs disparaissent temporairement.

(11h20) Le règlement nous interrompt avec un surveillant tatillon.
La pièce reprend d’un coup sa taille et rétrécit toute dignité sans sursis.
Je serre une main qui disparaît sans se retourner.
La promesse de se revoir devient futile dans ce lieu de fiction.

ANVP, tour-opérateur de la prison ?

8 octobre 2017 § Poster un commentaire

L’Association Nationale des Visiteurs de Prison (ANVP) reçoit de temps en temps des demandes de tours-opérateurs étrangers pour organiser la visite de prisons françaises. Et bien non, nous ne visitons pas les lieux, nous visitons les personnes détenues, dans les parloirs, comme pour les avocats, les familles, …

Vous avez peut-être eu l’occasion de visiter la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires de Bordeaux et l’ancienne prison municipale de la rue Boulan à Bordeaux lors des Journées du Patrimoine, mais il reste rare d’avoir l’occasion de visiter une prison en activité.

Par contre, vous pourrez trouver le rapport de visite de la Maison d’Arrêt de Gradignan (2009) par le Contrôleur général des lieux de privation de liberté sur cette page :
http://www.cglpl.fr/2010/rapport-de-visite-de-la-maison-darret-de-gradignan/

On recrute à la section Bordeaux de l’ANVP

1 octobre 2017 § Poster un commentaire

Il n’existe qu’une seule association nationale de visiteurs de prison, l’ANVP.

Son objet, depuis l’origine (1931), est d’aider moralement et matériellement les personnes incarcérées et leur famille pendant la période de détention, favorisant ainsi les personnes détenues à réussir leur réinsertion lors de leur libération.

En intervenant derrière les murs, le visiteur apporte une parole extérieure, celle de « la vie normale ». A l’inverse, il peut aussi sensibiliser l’opinion aux problématiques carcérales.

Les qualités requises pour être visiteur :

– Être convaincu qu’une personne n’est pas réductible à son acte.
– Savoir s’effacer et maîtriser ses émotions.
– Être sensibilisé aux conditions dans lesquelles se déroule la détention.
– S’engager dans la durée.
– Avoir le sens de l’écoute.
– Avoir plus de 21 ans et moins de 75 ans.
– Disposer d’au moins une demi-journée par semaine.
– Avoir un casier judiciaire vierge, ce qui permettra d’avoir un agrément délivré par l’Administration Pénitentiaire.

Le visiteur est formée à l’écoute et à l’accompagnement de la personne détenue.

Si vous êtes intéressé.e, contactez le responsable ANVP de la section Bordeaux à l’adresse suivante : anvp.sectionbordeaux@anvp.org

À tout le monde, la dignité.

Vies parallèles

25 septembre 2017 § Poster un commentaire

Lu sur le mur d’un parloir :

Combien… Combien de mots couleront entre ces murs avant qu’ils débordent et ainsi puissent passer au-delà des idées reçues. Un peu de vie… un peu plus. David S.

Où suis-je ?

Catégorie Prison sur Coaching Alternatif.